Jan 122017
 

L’AITA/IATA asbl a le plaisir d’accueillir un nouvel Associé, La Caja Negra de la ville de Sibaté en Colombie. Cela fait très longtemps que nous n’avions pas eu de contact avec une troupe d’un pays du nord de l’Amérique du Sud.

Cette troupe s’est produite au Festival Mondial du Théâtre d’Enfants de Stratford (Ontario – Canada) où ils ont passé de merveilleux moments.

Vous trouverez toutes les informations concernant leur travail sur leur site web ICI et sur leur page Facebook ICI.

Nous sommes vraiment impatients de les rencontrer lors d’un prochain festival international et espérons avoir plus de contact avec la Région SARA.

Secrétariat de l’AITA/IATA asbl

Feb 032016
 

L’AITA/IATA asbl a le plaisir d’accueillir l’Association Culturelle “Dreams Imagination” en tant qu’Associé. C’est le premier Associé issu du Pérou, ils sont donc doublement les bienvenus.

Nous avons été approché par le Directeur Exécutif de Dreams Imagination, Hipolito Mingol qui indique que Continue reading »

Oct 262011
 
La Plata - Argentine -

Le 14 Octobre 2011, une délégation de l’AITA/IATA a visité La Plata en Argentine pour évaluer les possibilités pour la ville d’accueillir le Congrès Mondial et le festival international qui lui sera associé en 2015. La délégation était emmenée par la Présidente Merja Laaksovirta, accompagnée de la Continue reading »

Jul 142010
 

Il y a plusieurs années un homme de théâtre du nom de Rolando Hernandez, ami de l’AITA/IATA et ancien représentant de Cuba au sein de notre organisation, eu l’idée de créer un très grand réseau international réunissant toutes les communautés théâtrales présentes dans les pays de l’Amérique latine. La première réunion fut organisée en 2005, au cours de laquelle Rolando proposa de produire un spectacle théâtral multiculturel et multinational. Il fut décidé de se baser sur la pièce « Quixote », écrite par Santiago García, un des hommes de théâtre majeurs, aujourd’hui, en Amérique latine. La pièce est une adaptation théâtrale de la célèbre nouvelle « Don Quixote de La Mancha » de Miguel de Cervantes Saavedra, et est composée de 12 tableaux.

Chaque pays s’est vu proposer de réaliser un de ces tableaux. Pour cela, chaque pays choisira ses acteurs et son metteur en scène, réalisant ainsi une mise en espace indépendante des autres approches.

Comme on peut le constater, c’était un rêve presque impossible à réaliser. Heureusement, il y eut aussi toute l’énergie que le théâtre peut générer pour faire vivre l’utopie.

Et il en fut ainsi. Entre le 14 septembre et le 5 octobre, plus d’une centaine de comédiens venus d’Argentine, de Bolivie, du Brésil, du Chili, de Colombie, de Cuba, du Salvador, du Guatemala, du Mexique et du Pérou ont vécu en commun à Sao Paulo, Brésil, pour travailler 14 heures par jour en groupe et en répétitions générales, travail placé sous la direction du metteur en scène colombien Cesar Badillo. Il est important de souligner que tous ces comédiennes et comédiens, auxquels il convient d’ajouter les musiciens, les techniciens et les assistants, ont pu quitter leur pays d’origine et vivre au Brésil pendant plus de 20 jours grâce au soutien financier apporté par le Ministère de la culture brésilien.

Le 2 octobre, dans le cadre de la 2ème Rencontre de la Culture Ibéro-américaine, la première de « Quixote » fut présentée au centre de Sao Paulo. Et le jour suivant le spectacle fut présenté dans la salle de l’institut culturel Pombas Urbanas, situé au cœur d’une immense banlieue ouvrière de Sao Paulo, retransmis en direct via Internet sur le réseau international, donc dans le monde entier. C’est sur le même lieu, sous un immense abri appelé « Chantier d’Art » qu’eut lieu tout le travail d’élaboration et de répétition. Pombas Urbanas fut l’organisateur de ce méga évènement théâtral sans précédent dans toute l’histoire du théâtre.

La dernière Assemblée générale de l’AITA/IATA, cette année à Monaco, a accueilli comme membre affilié « Pombas Urbanas », dont le nom en portugais signifie les pigeons de la ville.

Par ces lignes nous envoyons à tous ses membres nos félicitations chaleureuses pour le travail incroyable qu’ils ont accompli. Nous félicitons aussi tous les hommes et les femmes de théâtre de tous les pays qui ont participé. Nous les remercions pour toute l’énergie qu’ils ont dépensée au profit du Théâtre et aussi au profit de la Vie, montrant au monde entier que quelque chose de vraiment intéressant avait lieu en Amérique latine.

Guillermo Rodoni