Nov 272013
 
Paul-Louis Mignon

Paul-Louis Mignon

Le critique dramatique Paul-Louis Mignon, homme de télévision, de radio, écrivain et créateur du Prix du Livre Inter est décédé samedi à Apt dans le Vaucluse à quelques jours de ses 93 ans, a annoncé lundi son fils Frédéric. Pendant de nombreuses années Paul-Louis était le critique francophone lors des colloques du Mondial de Monaco, formant un duo resté dans les mémoires avec Anthony Cornish, lui aussi disparu, il y a déjà quelques années.

Paul-Louis Mignon a suivi des études de lettres classiques à l’université de la Sorbonne. Il participa, en parallèle, à la pratique amateur du groupe théâtral médiéval de la Sorbonne, les THÉOPHILIENS. Dès lors, la passion du théâtre s’est imposée. L’étudiant a connu, grâce à l’accueil amical de Charles Dullin dont il deviendra le secrétaire, Jean-Louis Barrault, Jean Vilar, Jean-Paul Sartre et Louis Jouvet, l’approche la plus exigeante de l’art dramatique.

Paul-Louis Mignon fut engagé à la Libération par le poète Jean Tardieu, comme responsable de l’information théâtrale et de la critique dramatique à la Radiodiffusion française. Il devint le directeur des émissions dramatiques de la Radiodiffusion, puis du Club d’essai.

Il a débuté, au Journal télévisé, une longue carrière de critique, d’historien et de producteur de 1944 à 1985, à la Radiodiffusion et télévision française. Paul-Louis Mignon sera longtemps critique théâtral dans les années 1960 et 1970 de la revue L’Avant-scène – Théâtre.

1944 : critique dramatique au journal Combat.

1944-1949 : critique dramatique au journal Action.

1952-1960 : professeur d’histoire du théâtre au Centre d’art dramatique.

1960-1974 : producteur du magazine télévisé hebdomadaire du théâtre.

1971-1972 : adjoint au délégué du directeur général de l’ORTF pour les programmes.

En 1975, Paul-Louis Mignon crée le Prix du Livre Inter. Il souhaitait que le public de la station nationale décerne chaque année un prix des lecteurs pour les vacances à venir.

En 1977, Paul-Louis Mignon participe au film documentaire : “De la résistance à l’existentialisme”, court-métrage de et avec Guillaume Hanoteau, Georges Vitaly, Jean Négroni, Michel Auclair et Michel Bouquet. Ce documentaire retrace la vie théâtrale parisienne, de l’occupation allemande jusqu’à la Libération et à la création de CALIGULA d’Albert Camus.

Paul-Louis Mignon participa à l’ouverture aux théâtres du monde par l’Institut international du théâtre avec le Théâtre des Nations, dont il a été un des animateurs.

Paul-Louis Mignon est élu, le 9 juin 1993, correspondant de l’Académie des Beaux-arts.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le théâtre, entre autres des biographies de Louis Jouvet, Charles Dullin, Jean-Louis Barrault, de Jacques Copeau, de Salacrou ou de Jean Dasté.

Secretariat aita/iata

 

Sorry, the comment form is closed at this time.